les meubles par les mains comme faire les meubles par les mains les meubles par les mains - une principale page une principale page - les meubles par les mains la fabrication des meubles par les mains la fabrication des meubles par les forces
les propositions sur la fabrication des meubles par les mains comme faire les meubles par les mains les meubles par les mains, l'article les meubles par les mains, les conseils les recommandations comme faire les meubles par les mains les conseils comme fabriquer les meubles par les mains les meubles par les mains la direction comme fabriquer les meubles par les mains

la Présentation de l'entrée sur le terrain de jardin

l'aspiration Justifiée à passer le loisir sur la nature tout à fait est lié naturellement au désir de créer autour de lui-même la situation confortable. Réellement inépuisables semblent les idées prises pour base du rééquipement des terrains de jardin. Le goût de plus, certainement, spécialement individuel. Une famille équipe tout très simplement et en homme d'affaires, l'autre uvlechenno et est un peu romantique, troisième préfère la stylisation simplifiée orientant vers la manière rurale. Les idées du rééquipement se rapportent tout juste à cette troisième direction.

Notre première proposition est liée aux portes d'entrée. De plus nous nous basons sur ce que l'enceinte chez nous en brique, ou, au moins, les poteaux des portes sont entourés de la brique. (De la bonne façon changé, l'idée, certainement, peut être réalisée à une autre base et avec d'autres supports.) cependant les portes ont l'air particulièrement solidement et solidement. À cela il est facile de les construire, mais leur présentation extérieure est originale en effet. Conformément aux montants donnés des portes, des lattes l'épaisseur de 2 cm et la largeur de 5-8 cm fabrique la croisée. Sur les angles nous joignons les lattes vnahlestku. Nous faisons le Même avec les lattes verticales intermédiaires, qui donnent à toute la construction la solidité nécessaire (voir le détail en bas à droite). .

Sur cette croisée nous clouons, ayant mis assez tout près l'un à l'autre en diagonal, de larges lattes de l'épaisseur identique (sont montrés au milieu du dessin). Par-dessus eux, aussi parallèlement, sur la croisée principale on cloue les lattes plus fines de la largeur identique ainsi que la porte a l'air de part et d'autre comme la croisée avec le panneau.

Près de nos portes selon les angles en bas et au dessus d'on peut regarder à travers le panneau, cependant la fonction de la sécurité à cause de cela n'est pas réduite. .

Par dessus cette structure relativement massive se couvre d'un peu latte fauchée pour que l'eau de pluie ne pénètre pas dans l'extrémité du bois. Pour que nos portes se gardent comme on peut plus longtemps, (comme d'autres cages, sur qui il y a des paroles dans nos propositions) il est désirable de les couvrir des colorants sombres humidifuges empêchant le pourrissement du bois. .

Le Toit sur les portes s'installe sur deux tréteau, joint dans l'aspect, les structures de grosses lattes, qui sont consolidées par dessus par une moyenne latte. Avec son aide la structure du toit se lie solidement. Ce toit comprend deux croisées, naklonno joint l'un avec l'autre, qui, en rapport avec l'application des planchettes stabilisant, ont petit skos et des parties étroites, en conséquence de quoi apparaît la forme caractéristique du toit représentée sur le dessin en bas à gauche. Cette carcasse du toit se couvre de la mince couche du jonc ou la paille. Certes, on peut pousser les planches encore fines, tout couvrir tal'ju et par dessus fixer la natte de jonc (peut être à deux couches). La deuxième proposition concerne la baril avec l'eau planté à la terre. Nous lui donnons l'aspect de la source. Pour cela de grossièrement ostrugannyh des planches (ou la dosse) nous faisons la boîte, où les planches sont étroitement jointes selon les angles, comme près de la cage. Le toit démontable comprend le document identique. Deux poutres plantées à la terre sont le support pour le toit. La structure du toit même, comme près des portes. Elle est solidement jointe aux poutres d'appui. Il est recommandé d'utiliser de plus les coins métalliques. .

Du morceau convenant de tronc est fait petit, correspondant à la situation totale, le banc. Nous brisons pour cela le rondin, nous alignons la surface destinée au siège, et avec l'aide des scies et la hache est fait d'en bas les rigoles, dans qui est inséré à titre des pieds les petits morceaux de tronc ou de grosses branches. .