les meubles par les mains comme faire les meubles par les mains les meubles par les mains - une principale page une principale page - les meubles par les mains la fabrication des meubles par les mains la fabrication des meubles par les forces
les propositions sur la fabrication des meubles par les mains comme faire les meubles par les mains les meubles par les mains, l'article les meubles par les mains, les conseils les recommandations comme faire les meubles par les mains les conseils comme fabriquer les meubles par les mains les meubles par les mains la direction comme fabriquer les meubles par les mains

le Miroir de poche dans le cadre simple

Dès ces temps immémoriaux, quand quelqu'un de nos ancêtres a vu la représentation dans l'eau claire, a commencé à se mirer par notre habitude journalière. Il nous suffit de jeter un coup d'oeil au miroir et il est clair à la fois qu'il est nécessaire de corriger dans nos vêtements et qu'il faut faire pour que notre personne devienne encore plus attrayante. Nous signalons à l'attention quelques variantes de cet objet nécessaire nous aidant perfectionner l'extérieur.

Avant tout la valise - l'esthéticienne, qui, certainement, est inconcevable sans miroir. Une telle valise convient particulièrement des jeunes gens.

Premièrement, nous ferons la valise en bois en forme de la boîte, la partie supérieure et inférieure de qui sont identiques par la valeur. La valeur est définie par les possibilités de son placement et ce que nous allons y placer. On peut joindre les parties de cette boîte sur les épines de part en part, mais on peut clouer par leurs clous ou joindre par les vis à bois. Si la boîte puis propose de peindre, il vaut mieux choisir les dernières variantes. Les chapeaux des clous, en conséquence les têtes des vis à bois doivent être assez profonds sont noyés, mais formé de plus dyrochki mastiquent par le mastic de bois. Les moitiés de la boîte joignent, comme est indiqué sur le dessin supérieur, avec l'aide de la charnière pour que l'on pouvait fermer la boîte, comme la valise. La division de la partie intérieure de la boîte par les cloisons verticales et horizontales dépend de celui-là, quelles boîtes et les flacons il est décidé là-bas de mettre. On peut aussi ajuster à la boîte les loquets se fermant au transport. .

Le Miroir est vissé par derrière par les vis à bois vers la croisée et se ferme par le carton. Cette croisée doit être est mobile est fixée à la partie supérieure de la boîte pour qu'à l'époque où le miroir ne soit pas utilisé, ou pendant l'acheminement, on pourrait l'enlever à l'intérieur. Conformément à l'épaisseur de la croisée de notre miroir il faut rapprocher l'équipement intérieur à la profondeur; le mur supérieur de la boîte doit être déjà. Le stylo pour le transport, qui en raison de cela doit être fixé sert du support pour le miroir. Le principe de l'appareil de sûreté pour fermé chemodanchika est représenté sur notre dessin (au centre à gauche). À titre de la variante suivante le miroir dans le cadre double fait des lattes avec les bords fauchés est proposé. Le miroir lui-même est disposé dans la rainure du deuxième cadre. Les deux cadres se lient entre eux-mêmes devant par les vis à bois, et les vis à bois se ferment par dessus par les cloches métalliques décoratives. On peut accrocher le miroir au mur ou le mettre, en utilisant l'adaptation correspondante (voir Le dessin inférieur). .

La Troisième variante (voir le dessin inférieur à droite) unit pour l'essentiel déjà les principes exposés du placement du miroir et peut créer un élément intéressant décoratif dans la pièce de jeunesse. Il faut faire pour cela le support en forme du rayon. Elle comprend deux deux planches verticales et transversales. .

L'Épaisseur du document doit être le minimum 2 voir massivnee celle-ci "чхЁърыіэр  яюыър" établi sur la table, plus impressionnantement elle a l'air. La largeur des planches doit être approximativement 15-20 voir les parties Verticales sont cloués aux planches horizontales ou, encore mieux, se lient shkantami. La distance entre les planches horizontales doit être pas plus 10-15 cm; dans chaque cas concret cela dépend des montants totaux des structures. Il faut fermer l'espace entre les planches horizontales par le couvercle se renversant partant à la profondeur approximativement sur 1 cm selon la relation au plan de devant de la structure. Par derrière se joint solidement la planche de la même valeur. Les deux bokoviny il faut arrondir par dessus. .

Le Cadre du miroir (le moyen de la fabrication comme dans le deuxième cas) s'installe est mobile entre bokovinami. Pour cela dans les murs latéraux on perce les orifices. À travers eux on introduit les vis à bois, l'épaisseur de qui est moins que le diamètre des orifices, et qui ne sont pas selon la forme coniques. Pour le confort il faut établir de deux côtés des murs les rondelles de dessous avec les anneaux de feutre. .